Poser une question
Reprise prochainement ? DE DETAILS EN PAGE CONFERENCES
Consulter les réponses

Choisir une période

Choisir un thème:

Vous êtes dans le thème

Faire une recherche

poser une question dans cette rubrique

 

 

Religion

  Date  

Sujet

Choisissez un titre de question pour découvrir son contenu.
23713 2021-04-20  
23712 2021-04-20   ??
23698 2021-03-04   PRIERE
23666 2020-11-14   Culte antoiniste
23589 2020-07-04   Démon déguisé ou esprit pur.
Auteur :   Adrien
Question :  

Bonjour,

Il y a beaucoup de versets dans la Bible qui condamnent la pratique du spiritisme (Lévitique 20.27, Deutéronome 18.10-13, etc...) Quelle en est selon vous la raison?

Que répondre à ceux qui disent que toutes ces conversations avec des esprits purs ne sont qu'un leurre, c'est le diable qui se déguise en ange (2 Corinthiens 11.14-15).

Les médiums eux-meme seraient trompé (Actes 16.16-18), ainsi comment être sure que l'on reçoit les bonnes informations lors d'une séance et que l'esprit est vraiment celui qu'il prétend être?

Bien cordialement

Réponse :  

Bonjour,
Dans la Bible il n’est pas question du spiritisme ni des médiums puisque ces deux mots n’existaient pas encore. Le spiritisme en tant que philosophie n’est apparu qu’au 19e siècle et c’est Allan Kardec qui a créé le mot « spiritisme ».
Dans la Bible il est surtout fait référence à Moïse qui interdisait « le commerce avec les morts ». Quant à vos références du Lévitique, elles sont gratinées : il est dit en substance que les évocateurs d’esprits ou diseurs de bonne aventure seront mis à mort, on les lapidera, le sang retombera sur eux… et autres propos peu engageants. Voilà qui ne donne guère envie de lire la Bible, à moins de prendre un recul suffisant et ne pas prendre certaines injonctions au pied de la lettre. C’est le même problème pour toutes les écritures dites sacrées dans lesquelles il y a des commandements arbitraires qui ne sont pas nécessairement des paroles de vérité.
Quant au diable, c’est un concept ancien de la représentation du mal, notion qui n’intéresse plus personne à part les intégristes de toutes sortes. C’est une notion qui en outre met la représentation démoniaque à égalité avec Dieu dans une confrontation éternelle entre le Créateur et la force du mal qui lui est opposée. Cette antique conception a été réduite à néant par la démonstration de la survie des Esprits après la mort, qui ne sont ni anges ni démons, mais une continuité évolutive dans laquelle le mal n’est pas une fatalité mais une absence provisoire de bien. On oublie alors toutes les vieilles mythologies d’un Dieu vengeur qui serait lui-même le juge qui condamne certaines de ses créatures à l’enfer éternel, donc un bourreau, alors même qu’il est qualifié d’infiniment bon. Sur ce point la plupart des Eglises ont tourné la page, indiquant que ces concepts ne sont que des allégories, des représentations du bien et du mal, et que au final, le bien et le mal sont inhérents à la nature humaine et qu’il ne faut pas en chercher la source ailleurs.

Rédacteur :   Jacques
23586 2020-07-02   Bible & Coran
23516 2020-04-11   extrémiste islamiste
Copyright © 1998 Cercle Allan Kardec . Tous droits réservés. Revu le : 01 octobre 2007 - se désinscrire - - remonter -