Poser une question
Reprise prochainement ? DE DETAILS EN PAGE CONFERENCES
Consulter les réponses

Choisir une période

Choisir un thème:

Vous êtes dans le thème

Faire une recherche

poser une question dans cette rubrique

 

 

Religion

  Date  

Sujet

Choisissez un titre de question pour découvrir son contenu.
23713 2021-04-20  
23712 2021-04-20   ??
23698 2021-03-04   PRIERE
23666 2020-11-14   Culte antoiniste
23589 2020-07-04   Démon déguisé ou esprit pur.
23586 2020-07-02   Bible & Coran
Auteur :   Adrien
Question :  

Bonjour à tous,

D'après le spiritisme, les prophètes étaient des mediums connectés à des esprits purs. Ainsi, cela veut-il dire que le spiritisme reconnait l'exactitude des écritures saintes? Si tel est le cas, comment expliquer les différences entre les religions ainsi que leurs messages?

Meilleures salutations, Adrien

Réponse :  

Bonjour,
Personne ne peut attester des « écritures saintes » dans la mesure où les récits ne sont pas toujours conformes aux réalités historiques, d’autant que certains textes ont été écrits bien après tel ou tel évènement. Et puis au-delà des faits historiques plus ou moins bien rapportés, il faut surtout regarder les principes religieux qui émanent des diverses écritures comme l’ancien testament, les évangiles ou le Coran. Et c’est là que tout message originel d’un prophète a été réinterprété voire falsifié. Prenons les simples exemples autour de la personnalité de Jésus. Tout nous indique dans les évangiles qu’il serait ressuscité au troisième jour, à savoir revenu physiquement à la vie. Ce qui selon la religion relève du « miracle », tandis que dans la version spirite, il s’agissait d'un phénomène aujourd'hui connu, celui de l'apparition tangible de l’esprit de Jésus. Donc sur un point comme celui-ci, le spiritisme ne reconnait pas « l’exactitude des écritures ». Il en va de même pour la divinité de Jésus selon le principe de la Sainte Trinité, concept qui n’est pas retenu en spiritisme.
Tout cela ne remet pas en cause la grandeur et l’intégrité de certains prophètes. Cela indique simplement que leurs enseignements ont toujours été l’objet d’interprétations et donc d’incompréhension, de la part de certains humains qui ont mal rapporté ces enseignements.

Rédacteur :   Jacques
23516 2020-04-11   extrémiste islamiste
Copyright © 1998 Cercle Allan Kardec . Tous droits réservés. Revu le : 01 octobre 2007 - se désinscrire - - remonter -